Merci TP !

I love this game

21 Août 2016 - par Médo

 

Il l’avait annoncé, il l’a officialisé ! Tony Parker ne rejouera plus jamais en équipe de France, lui l’emblématique capitaine du navire bleu, présent depuis 2001. Il a décidé de dire stop après le quart de finale perdu contre l’Espagne (67-92), préférant se consacrer à la reconquête d’un titre NBA avec les Spurs. Une page se tourne pour celui qui a permis au basket français de se forger une réputation mondiale. 

On aurait préféré le voir souriant sur le podium, c’est malheureusement à la suite d’un revers cuisant face à la bête noire espagnole, que Tony Parker a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. Avec 181 sélections au compteur, le meneur des San Antonio Spurs aurait espéré un tout autre destin à Rio, lui qui a guidé la sélection tricolore pendant 15 ans, participant à la construction d’un nouveau cycle en compagnie d’une génération qui a su décrocher quatre médailles à l’échelle continentale. 

« On a mis le basket français sur la carte du monde !  En tant que joueur français, je suis très fier de ce que ma génération a fait, en gagnant toutes ces médailles. Et surtout en 2013 à l’Euro, ça restera le meilleur moment de ma carrière internationale parce que c’était la première fois dans l’histoire du basket français qu’on a gagné une médaille d’or. » 

Tony Parker dans USA Today

Cette fois, l’épopée a pris fin en quarts de finale, deux pionniers Florent Piétrus et Michaël Gelabale ont raccroché à leur tour, la France va devoir se reconstruire en s’appuyant sur une structure déjà solide. Aux Nicolas Batum, Rudy Gobert, Nando De Colo et consorts de maintenir la dynamique, de prendre davantage de responsabilités aussi. Ils ne pourront plus se cacher derrière Tony ! La superstar a définitivement rangé son sac. De passage à Paris pour sa promo perso en août, James Harden (Houston Rockets), n’a pas manqué de réagir à la décision de Parker : Tony  est une légende. Pas seulement pour ce qu’il a fait en EdF mais aussi avec les Spurs » .

 

Parker - Diaw : une page se tourne (Andy Lyons/Getty Images)

Parker – Diaw : une page se tourne (Andy Lyons/Getty Images)

Délesté de la pression tricolore

Après des vacances bien méritées, même si elles risquent d’être courtes, TP reprendra du service aux Spurs, avec lesquels il a déjà obtenu quatre titres suprêmes (2003, 2005, 2007 et 2014) et multiplié les distinctions personnelles (6 fois All-star, MVP des finales en 2007…). Là-bas, il y retrouvera son mentor Gregg Popovich, coach unanimement considéré comme le meilleur de toute la NBA, y compris par Lebron James qui adorerait le voir à la tête de la sélection américaine. Tony a affirmé qu’il serait prêt à jouer cinq années supplémentaires sous le commandement de celui qui l’a lancé au top niveau. Tenter de finir sur une énième bonne note : à savoir la conquête d’une cinquième bague de champion. A 34 ans, il va se focaliser sur ce seul et unique objectif, délesté d’un sacré poids après tous ces services loyalement rendus à la nation France. 

Les Spurs justement, tout comme la sélection française, entrent eux-aussi dans une nouvelle ère. Orphelins de l’immense Tim Duncan (retraite), irréprochable depuis 1997 et d’un autre élément essentiel et ami de TP : le polyvalent Boris Diaw (recruté par les Jazz d’Utah), les Texans vont probablement conforter leur duo de choc Lamarcus Aldridge / Kawhi Leonard, tout en confiant à Parker un leadership croissant. Pour pallier ces deux départs majeurs, San Antonio a renforcé son secteur intérieur en signant Paul Gasol, en provenance des Bulls de Chicago. Déjà bien aguerri en NBA (depuis 2001), l’Espagnol a également été champion lui aussi, en 2009 et 2010 avec les Lakers de Los Angeles. Il aura pour mission d’apporter de la consistance dans la raquette adverse ainsi qu’une sécurité défensive supplémentaire. Son expérience (36 ans) devrait s’avérer prépondérante au fil des matchs, il l’a démontré en sélection aux JO 2016, toujours aussi volontaire. 

L'alchimie entre Parker et Popovich ( Ezra Shaw/Getty Images)

L’alchimie entre Parker et Popovich (Ezra Shaw/Getty Images)

Les Spurs & Parker à la relance

Tony Parker lui, connaît déjà sa feuille de route : intégrer les autres nouvelles recrues moins médiatiques et surtout, faire en sorte que ses coéquipiers retrouvent leur fameuse régularité. Il fait partie des plus anciens de la maison avec l’Argentin Manu Ginobili, donc il connaît la recette. Plus cantonné à un rôle de distributeur et de défenseur ces derniers temps, il sera le premier à montrer l’exemple dans le vestiaire, avant de tout donner sur le terrain. Moins sollicité offensivement, il n’en demeure pas moins capable d’élever son rendement si nécessaire, pas seulement qu’à la passe décisive. C’est ce qu’il s’est passé l’an dernier, lorsque Leonard et Aldridge ne trouvaient pas de solutions, ou que l’un d’entre eux s’est retrouvé blessé. Tony avait brillamment pris ses responsabilités face au panier, retrouvant le basket de ses meilleures années (Meilleur joueur des Finales NBA en 2007).

Battus logiquement par les Thunders au second tour des playoffs en mai dernier, les Spurs sortent malgré tout juste d’une saison régulière historique, affichant un bilan record (67 victoires /15 défaites). A la suite de cette défaite prématurée sur l’ensemble des six rencontres contre Oklahoma, les Spurs avaient néanmoins suscité de nombreuses interrogations : à commencer par l’aspect vieillissant d’une équipe, en perte de vitesse dès lors que les matchs s’enchaînent. En tant que meneur de jeu et vétéran de la formation, Parker s’est retrouvé au cœur des polémiques, critiqué comme les autres à cause de ses statistiques en baisse, de son influence moins visible dans le jeu. Tous ces arguments ont affecté sa personnalité et se sont fait ressentir aux Jeux Olympiques, où son rendement fut ordinaire, sans le moindre coup d’éclat.

Qu’en sera t’il avec San Antonio ? Reviendra t’il bien revigoré ? Suffisamment pour permettre à son équipe de rivaliser avec -et les Golden State Warriors (renforcés par Kevin Durant) et les Cleveland Cavaliers de Lebron James & Kyrie Irving, les deux précédents vainqueurs ? Avant que les choses sérieuses ne recommencent cet automne, souhaitons à Tony de bien reposer son organisme. Qu’il puisse repartir pied au plancher, porté par l’orgueil de ces Spurs, qui sont encore loin d’avoir dit leur dernier mot. Leur sorcier Popovich a bien plus qu’un tour dans son sac…

Merci pour tout TP !

Cliquez ici pour participer au quiz spécial Tony Parker

FOOD PORN : l'intouchable Cronut d'Ansel

Quiz Tony Parker

Bercé par la culture nord-américaine depuis sa tendre enfance, Mehdi a longtemps été journaliste sportif en France et à proximité. Il reste également, un grand passionné de jazz et d'histoire de la musique.
2018
avril
05

Au fil des algorithmes #2

01

Devine qui vient "diner" ?

mars
16

Un soupçon de Louisiane à Toulouse

13

Du Brautigan à toutes les sauces

08

Au fil des algorithmes #1

05

Qui es tu Judah Roger ?

février
25

De l'or dans les crosses

14

Aux 4 coins du Déli Drop

05

Les Aigles ne voleront plus jamais avec les pigeons

janvier
26

Fanny sous le Grammy

21

Les "Kangourous" de la NBA

11

Le Buffalo Bide !

08

The Strokes y sont allés fort d'entrée

2017
novembre
19

Clermont-Ferrand fête la 30e de Jazz en Tête

02

Nicola Jokic, la « Pépite » de Denver

octobre
19

Del Bello nous donne son "hockey"

14

Quelle Bérézina pour les USA !

09

NBA : des Français à tous les étages

septembre
26

Kareem Hunt , nouveau "Chef" de Kansas

10

Sample Time : Quand le Hip-Hop pilla James Brown

juillet
23

Olafur Eliasson fait le MAC

19

Dédé la menace n'a plus peur de personne

12

Tom Tom Club, ou le coup de génie d’une moitié de Talking Heads !

04

50 années d'absence

03

Catch à l'Est

juin
13

Ils en ont plein le dos

06

Le Ghetto Blaster « Us Full Lab » #2

05

Quiz Michael Jordan, ce businessman #1

mai
30

La NASA reprend ses bouffées de chaleur

29

Golden State retourne à la chasse aux Cavs

22

Le "Ghetto blaster" UsFullLab #1

18

Black Hole Seum

16

Quiz Beyoncé Knowles ? #1

15

Le train est arrivé, Cooper s'en est chargé !

12

Même rengaine pour les Capitals

09

Lebron James a choisi la France

avril
20

Chine vs USA : Trump, tigre de papier ?

14

Donald Trump et le Vatican : incertitudes et différends

mars
12

Bientôt les playoffs !

06

Querrey redonne un léger sourire à sa patrie

février
27

Sacré baptême du feu pour Môssieur McCourt

07

A night to remember Mister Brady

05

Alex Morgan, une icône du foot féminin à Lyon

05

Immigration et criminalité: les Etats-Unis vont droit dans le mur

02

Quiz Mc's du hip hop #1

janvier
21

Road to the Superbowl #4: Houston, ils arrivent

19

"Alleycat" cet EP qui a du chien

19

Rencontre avec la photographe Dana Washington

13

Road to the Superbowl #3

12

La course au MVP

10

Quiz "Divas" ou presque #1

07

Road to the 51st Superbowl #2

04

"James Brown on the T.A.M.I Show ! "

2016
décembre
30

Obama : le jour d'après

30

Woods : après les bougies, le charbon !

09

Numz ouvre le bal

08

NBA #Week 6 : embouteillages à l'Est

07

Breakfast à la Française

06

Road to the 51st Super Bowl

02

Carolina Panthers : Pour réchauffer les cœurs

01

Cam Newton : Le Superman de la NFL

01

Charlotte Hornets : Il est l’heure de s’envoler

novembre
24

Quiz "Acteurs d'Hollywood" #1

22

NBA #Week 4 : Les cadors s'envolent

22

Ignacio Piatti : une star sur le tard

21

Muerte a Los Pixies !

20

Quiz "Michael Jackson" #1

18

Road trip entre Montréal & Toronto

16

NBA #Week 3 : Les fossés se creusent

14

"The Shins" enclenchent le 5e

09

Donald Trump vainqueur, le populisme au pouvoir

09

Un bon coup de batte

08

NBA #Week2 : du diesel dans certains moteurs ...

07

Mitchell a osé le Choco-wine

06

Trump / Clinton : démocratie, es-tu là ?

04

Par ici la monnaie !

01

"Une culture avant tout"

01

NBA #Week1 : Fallait vraiment pas être en retard !

octobre
31

Le clown "ricain" a le blues

29

Quiz "Tom Hanks"

27

An 53 après MJ : pourquoi il n'en restera qu'un !

27

La plus new-yorkaise des Californiennes

25

NBA : la playlist de la rentrée #1

23

Lillard lance sa saison avec The Letter O

20

Quiz Malcolm #1

19

Esperanza S, Emily D, peu importe !

19

Ce clin d'oeil au retrogaming

18

Kaepernick ou la reprise de la lutte

17

Ce jour où Coyote a presque obtenu gain de cause

14

Abdul-Jabbar ne doit rien au hasard

13

Matthews dans la légende en un seul match !

12

TAKE FIVE : le standard qui a failli passer à la trappe

11

"Hoops", I did it again !

10

"Five Guys" faudra repasser !

09

Pas touche à l'oseille du Grand-Père !

07

Quiz "Présidents des Etats-Unis" #1

07

Big Mac + Hip Hop = Flop

06

El Guaje poursuit son Eldorado

06

Minnie l'ange des 70's

05

Hope Solo garde espoir

04

Derniers presque Premiers

03

La voie "rock" du Sting

03

Et au final, c'est le pop-corn qui gagne

03

Horry : "Olajuwon le meilleur de tous"

01

Asur mélange volontairement ses pinceaux

01

BLACK LEGEND : les accords Blum-Byrnes

01

Nyne à la recherche du temps perdu

septembre
25

Coltrane/Davis : de l'eau dans le jazz

23

Des studios au terrain !

16

Ils causent aussi "ballon" ces Québécois

13

"Nola" les emballe tous !

09

Serena a dépassé le « Maître »

08

L'Académie des 9

07

Ils sont le "jazz" - Episode 1

05

Kaepernick a crevé l'abcès

août
29

Happy Kobe Bryant Day

21

Quiz Tony Parker

21
Featured Image Placeholder

Merci TP !

16

FOOD PORN : l'intouchable Cronut d'Ansel

juillet
31

Vers une MLS à la sauce « Big Brother » ?

16

Quiz Mc Donalds

juin
13

Crosby a remis la main sur son Précieux

13

Quiz - Géographie des Etats-Unis

mai
23

Obama deux mandats, deux visages

23

Charles Barkley attend toujours son heure