Horry : « Olajuwon le meilleur de tous »

Sport

03 Oct 2016 - par Médo

Horry : « Olajuwon le meilleur de tous »

Sport

03 Oct 2016 - by Médo

Il a beau avoir 46 ans, Robert Horry affiche toujours cette bouille de gamin, même s’il ressemble de moins en moins à Will Smith que par le passé. De passage à Paris pour plusieurs raisons, le septuple champion NBA*, retraité des parquets depuis 2008, a fait une halte à la « Hoops Factory » d’Aubervilliers afin de jeter un œil au tournoi organisé pour les 15-18 ans. Attentif face aux multiples rencontres qui se disputaient sous ses yeux, il a tout de même pris le temps de s’arrêter pour répondre à quelques questions. Sept exactement ! Comme le nombre de bagues qu’il a remportées en tant que joueur, lui le shooteur fou qui savait se transcender au cours des matchs cruciaux. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien, qu’on le surnomme encore aujourd’hui: « Big shoot Rob » Rencontre avec cette légende vivante du basket-ball…

1993 : la NBA découvre Robert Horry

1993 : la NBA découvre Robert Horry

Robert, c’est un véritable plaisir de vous rencontrer en France. Connaissiez-vous ce pays auparavant ?

« C’est ma troisième ou quatrième fois sur Paris. J’étais déjà venu à plusieurs reprises en camp d’entraînement avec les San Antonio Spurs, mais aujourd’hui, cela n’a rien à voir. Je suis très satisfait de venir à la rencontre des jeunes basketteurs français. Tony (Parker), m’en a toujours dit du bien. Il y a beaucoup de talents ici, je comprends mieux pourquoi vos meilleurs éléments s’exportent autant désormais (…) En tout cas, cette « Hoops Factory » est un concept vraiment génial, avec des équipements de très haut niveau. Maintenant que je suis retraité, je me verrais bien m’occuper d’un lieu similaire chez moi à Houston. »

Comment occupez-vous votre quotidien ? Êtes-vous toujours consultant TV ?

« Oui je fais toujours un peu de télévision, en tant que consultant chez Time Warner pour le compte des Los Angeles Lakers. L’autre jour d’ailleurs, ils m’ont appelé pour savoir si j’étais prêt pour la reprise de la saison NBA. Je leur ai dit : « Quelle reprise ? » J’avais oublié que la saison redémarrait aussi vite. Maintenant que je l’ai réalisé, je suis si excité car il y aura plein de nouveaux visages en raison des nombreux mouvements entre les franchises. Il y a de l’incertitude chez beaucoup d’entre elles, cela s’annonce passionnant ! »

Crédit : Pierrick Camerata

Crédit : Pierrick Camerata

Et si vous deviez annoncer un favori parmi toutes ces franchises ? 

« Je supporte toujours une équipe qui possède dans ses rangs des « big men » de talent. Du coup, je mettrai une pièce sur les Spurs, car j’adore Lamarcus Aldridge ! Il représente pour moi l’élément parfait à son poste et bien sûr, il n’est pas tout seul à briller. Même s’ils ont perdu l’immense Tim Duncan, parti en retraite, ils ont toujours Kawhi Léonard & Tony Parker pour former un big 3. Ils avaient des soucis de banc, mais ils se sont bien renforcés cet été. Je ne pense pas que Cleveland fera aussi bien que l’an passé, tout comme Oklahoma, qui vient de perdre sa star Kevin Durant. »

Est-ce Tony Parker qui vous a forcé à dire cela ? 

« Absolument pas, je parle en connaissance de cause. Qu’on l’aime ou pas, Gregg Popovich (coach) connaît bien la recette pour glaner des titres. J’en sais quelque chose, même si cela ne s’est pas toujours bien passé entre nous (…) Si vous regardez leurs saisons à la loupe depuis qu’il a pris les rênes de la franchise, ils sont d’une régularité exemplaire toujours en embuscade. Aux États-Unis, ils sont appréciés de partout dans le pays, en même temps ils jouent si bien, surtout à domicile. »

Pouvez-vous nous dévoiler votre cinq majeur, uniquement avec des basketteurs qui ont été vos coéquipiers par le passé ?

« Comme je vous ai dit précédemment, j’aime les « big men » ! Du coup, mon cinq majeur ne ferait vraiment pas rire et rivaliserait avec n’importe qui aujourd’hui. J’y mets d’office Kobe Bryant et Clyde Drexler aux postes arrières, puis je rajoute Tim Duncan l’altruiste, Shaquille O’Neal pour sa puissance et Hakeem « The Dream » Olajuwon. Ce dernier possédait tellement de talent, qu’il aurait pu jouer aux trois postes. Il restera le meilleur coéquipier que j’ai pu avoir au sein d’une franchise. De plus, je lui ai porté bonheur en débarquant aux Rockets, car on a remporté le titre dès ma première année de « rookie ». Ce fameux titre qu’il attendait tant… »

Le 5 majeur des coéquipiers de R.Horry

Le 5 majeur des coéquipiers de Robert Horry

Vous avez remporté sept bagues de champion NBA. Quel est le titre que vous retiendrez plus que les autres ?

« Ils ont tous été marquants dans ma propre histoire, mais je pense notamment au premier avec les Houston Rockets. Il n’y avait plus Michael Jordan (parti en retraite anticipée en 1993) et il fallait vraiment que Houston profite de cette opportunité. Nous avons su le faire, en faisant une saison hyper complète. Une fois lancés, plus personne ne pouvait nous arrêter. Lors de la première finale contre les courageux New York Knicks, l’expérience de mes coéquipiers a fait une énorme différence. Nous étions menés 3/2 et ils ont su s’arracher pour remporter les deux derniers matchs chez nous. »

J’étais persuadé que vous répondriez le second des Rockets en 1995 …

« Le second titre a une valeur différente, mais il restera à tout jamais celui de la confirmation. Nous étions tellement sous pression après une première partie de saison trop moyenne, même pas qualifiables en playoffs. Personne ne nous pensait capable de faire le « back to back » (doublé), puis nous sommes montés en puissance et nous avons finalement obtenu gain de cause en étrillant les Magic d’Orlando en finale (4-0), tandis qu’eux aussi voulaient une part du gâteau. Débuter en NBA par deux victoires finales consécutives, c’est de toute manière impossible à oublier ! »

Crédit : Pierrick Camerata

Crédit : Pierrick Camerata

Propos recueillis par la rédaction de www.us-full.com

Robert Horry a été champion NBA à sept reprises, sous trois tuniques différentes :

Houston Rockets (1994 & 1995)

Los Angeles Lakers (2000, 2001 & 2002)

San Antonio Spurs (2005 & 2007)

A voir aussi :  

Asur mélange volontairement ses pinceaux

Et au final, c'est le pop-corn qui gagne

Bercé par la culture nord-américaine depuis sa tendre enfance, Mehdi a longtemps été journaliste sportif en France et à proximité. Il reste également, un grand passionné de jazz et d'histoire de la musique.
2018
avril
05

Au fil des algorithmes #2

01

Devine qui vient "diner" ?

mars
16

Un soupçon de Louisiane à Toulouse

13

Du Brautigan à toutes les sauces

08

Au fil des algorithmes #1

05

Qui es tu Judah Roger ?

février
25

De l'or dans les crosses

14

Aux 4 coins du Déli Drop

05

Les Aigles ne voleront plus jamais avec les pigeons

janvier
26

Fanny sous le Grammy

21

Les "Kangourous" de la NBA

11

Le Buffalo Bide !

08

The Strokes y sont allés fort d'entrée

2017
novembre
19

Clermont-Ferrand fête la 30e de Jazz en Tête

02

Nicola Jokic, la « Pépite » de Denver

octobre
19

Del Bello nous donne son "hockey"

14

Quelle Bérézina pour les USA !

09

NBA : des Français à tous les étages

septembre
26

Kareem Hunt , nouveau "Chef" de Kansas

10

Sample Time : Quand le Hip-Hop pilla James Brown

juillet
23

Olafur Eliasson fait le MAC

19

Dédé la menace n'a plus peur de personne

12

Tom Tom Club, ou le coup de génie d’une moitié de Talking Heads !

04

50 années d'absence

03

Catch à l'Est

juin
13

Ils en ont plein le dos

06

Le Ghetto Blaster « Us Full Lab » #2

05

Quiz Michael Jordan, ce businessman #1

mai
30

La NASA reprend ses bouffées de chaleur

29

Golden State retourne à la chasse aux Cavs

22

Le "Ghetto blaster" UsFullLab #1

18

Black Hole Seum

16

Quiz Beyoncé Knowles ? #1

15

Le train est arrivé, Cooper s'en est chargé !

12

Même rengaine pour les Capitals

09

Lebron James a choisi la France

avril
20

Chine vs USA : Trump, tigre de papier ?

14

Donald Trump et le Vatican : incertitudes et différends

mars
12

Bientôt les playoffs !

06

Querrey redonne un léger sourire à sa patrie

février
27

Sacré baptême du feu pour Môssieur McCourt

07

A night to remember Mister Brady

05

Alex Morgan, une icône du foot féminin à Lyon

05

Immigration et criminalité: les Etats-Unis vont droit dans le mur

02

Quiz Mc's du hip hop #1

janvier
21

Road to the Superbowl #4: Houston, ils arrivent

19

"Alleycat" cet EP qui a du chien

19

Rencontre avec la photographe Dana Washington

13

Road to the Superbowl #3

12

La course au MVP

10

Quiz "Divas" ou presque #1

07

Road to the 51st Superbowl #2

04

"James Brown on the T.A.M.I Show ! "

2016
décembre
30

Obama : le jour d'après

30

Woods : après les bougies, le charbon !

09

Numz ouvre le bal

08

NBA #Week 6 : embouteillages à l'Est

07

Breakfast à la Française

06

Road to the 51st Super Bowl

02

Carolina Panthers : Pour réchauffer les cœurs

01

Cam Newton : Le Superman de la NFL

01

Charlotte Hornets : Il est l’heure de s’envoler

novembre
24

Quiz "Acteurs d'Hollywood" #1

22

NBA #Week 4 : Les cadors s'envolent

22

Ignacio Piatti : une star sur le tard

21

Muerte a Los Pixies !

20

Quiz "Michael Jackson" #1

18

Road trip entre Montréal & Toronto

16

NBA #Week 3 : Les fossés se creusent

14

"The Shins" enclenchent le 5e

09

Donald Trump vainqueur, le populisme au pouvoir

09

Un bon coup de batte

08

NBA #Week2 : du diesel dans certains moteurs ...

07

Mitchell a osé le Choco-wine

06

Trump / Clinton : démocratie, es-tu là ?

04

Par ici la monnaie !

01

"Une culture avant tout"

01

NBA #Week1 : Fallait vraiment pas être en retard !

octobre
31

Le clown "ricain" a le blues

29

Quiz "Tom Hanks"

27

An 53 après MJ : pourquoi il n'en restera qu'un !

27

La plus new-yorkaise des Californiennes

25

NBA : la playlist de la rentrée #1

23

Lillard lance sa saison avec The Letter O

20

Quiz Malcolm #1

19

Esperanza S, Emily D, peu importe !

19

Ce clin d'oeil au retrogaming

18

Kaepernick ou la reprise de la lutte

17

Ce jour où Coyote a presque obtenu gain de cause

14

Abdul-Jabbar ne doit rien au hasard

13

Matthews dans la légende en un seul match !

12

TAKE FIVE : le standard qui a failli passer à la trappe

11

"Hoops", I did it again !

10

"Five Guys" faudra repasser !

09

Pas touche à l'oseille du Grand-Père !

07

Quiz "Présidents des Etats-Unis" #1

07

Big Mac + Hip Hop = Flop

06

El Guaje poursuit son Eldorado

06

Minnie l'ange des 70's

05

Hope Solo garde espoir

04

Derniers presque Premiers

03

La voie "rock" du Sting

03

Et au final, c'est le pop-corn qui gagne

03

Horry : "Olajuwon le meilleur de tous"

01

Asur mélange volontairement ses pinceaux

01

BLACK LEGEND : les accords Blum-Byrnes

01

Nyne à la recherche du temps perdu

septembre
25

Coltrane/Davis : de l'eau dans le jazz

23

Des studios au terrain !

16

Ils causent aussi "ballon" ces Québécois

13

"Nola" les emballe tous !

09

Serena a dépassé le « Maître »

08

L'Académie des 9

07

Ils sont le "jazz" - Episode 1

05

Kaepernick a crevé l'abcès

août
29

Happy Kobe Bryant Day

21

Quiz Tony Parker

21
Featured Image Placeholder

Merci TP !

16

FOOD PORN : l'intouchable Cronut d'Ansel

juillet
31

Vers une MLS à la sauce « Big Brother » ?

16

Quiz Mc Donalds

juin
13

Crosby a remis la main sur son Précieux

13

Quiz - Géographie des Etats-Unis

mai
23

Obama deux mandats, deux visages

23

Charles Barkley attend toujours son heure