Derniers presque Premiers

Sport US

04 Oct 2016 - par Médo

Derniers presque Premiers

Sport US

04 Oct 2016 - by Médo

picto-i-love-this-game

A tout juste une semaine de la reprise de la Ligue Nationale de Hockey (NHL) en Amérique du nord, petit flashback sur l’O.V.N.I « team Europe », qui s’est hissé jusqu’en finale de la toute récente Coupe du Monde de hockey, s’inclinant avec bravoure contre le grand Canada. Non qualifiés par le biais de leurs sélections respectives, les 23 patineurs ont fièrement brillé sous les couleurs de cette inédite formation, qui a vu le jour au Québec à quelques semaines du tournoi organisé par la Ligue Majeure à Toronto. Comme quoi, il faut souvent se méfier de l’invité mystère …

L’échec d’une finale perdue restera certes dans les esprits, toutefois ce que vient d’accomplir la team Europe lors de la Coupe du monde de hockey (à ne pas confondre avec les Championnats du monde qui se disputent chaque année) restera à jamais un exploit majeur du sport. Rarement on avait vu une équipe aussi inexpérimentée tenir tête à l’ogre canadien avec autant de panache, ce dernier qui a dû avoir recours à l’intervention divine pour s’en sortir, en marquant deux buts victorieux dans les ultimes instants du second match décisif en vue de la victoire finale (le Canada a remporté la finale en deux manches) :

« Personne ne pensait que nous pourrions y arriver. Nous avons bâti quelque chose, tout le monde était vraiment investi. C’est tout ce que nous pouvions demander de nos joueurs, de nous-mêmes. Je pense que nous avons assurément laissé notre marque sur cette Coupe du monde. » analysait à juste titre, le capitaine slovène Anze Kopitar, qui évolue le reste du temps avec les Kings de Los Angeles.

Les fous du roi

Pour rappel, la team Europe réunissait les meilleurs éléments de huit pays européens*, autres que la Russie, la Suède, la Finlande et la République Tchèque, à savoir les cadors du Vieux Continent. Composée à la va-vite dans une patinoire de Québec, juste avant le début de la compétition pour une formule plus épurée de la Coupe du monde (tous les 4 ans), la nouvelle équipe était censée partir au casse-pipe, se faire chatouiller le museau par les sélections bien plus chevronnées. En tant que pays organisateur de l’événement, le Canada et ses journalistes n’y étaient pas allés de « main morte » avec une invitée « sans histoire et sans futur » d’après certaines presses. Si tous se connaissaient déjà plus ou moins grâce la NHL, qui les emploie tous sans exception, il n’était écrit dans aucun livre que le scénario finirait de la sorte :

« Tout le monde se moquait continuellement de nous. Je ne sais pas pourquoi. » précisait l’attaquant danois des Detroit Red Wings : Frans Nielsen.

Perso, je ne m'aviserai jamais de titiller le Colosse Zdeno Chara (NHL.com)

Personnellement, je ne m’aviserai jamais de titiller le Colosse Zdeno Chara ! (NHL.com)

Car le collectif a rapidement donné les premiers signes encourageants, dès le début des hostilités, en dépit de deux défaites initiales face aux autres néophytes d’Amérique du nord (une sélection de joueurs de NHL de moins de 23 ans). Après ce rodage bénéfique, les coéquipiers du rugueux Zdeno Chara et du Français des Philadelphia Flyers : Pierre-Edouard Bellemare, auteur par ailleurs d’une belle compétition, ont déroulé, faisant taire tous les médisants jusqu’à la finale. Premier fait d’arme, ce 6-2 contre l’expérimentée Suède en fin de première phase, plutôt convaincant. Deux victoires contre les États-Unis (3-0) et la République Tchèque (3-2) plus tard, l’Europe a dû se confronter une première fois aux Canadiens aux portes des phases finales. Une défaite 1-4 face aux Intouchables, qui a eu le don de réveiller leur orgueil, d’autant plus que les protégés du coach Ralph Krueger avaient déjà validé leur billet en demi-finale. Une premier exploit significatif, tandis qu’on leur promettait l’enfer et le sang …

Le but de Pierre-Edouard Bellemare contre les USA :

Du petit bois en finale

Évidemment à partir du dernier carré le niveau s’est intensifié, mais entre temps ces apatrides avaient su se forger un mental d’acier, tous enfin persuadés de causer le même langage du palet : « Il y avait assurément plusieurs groupes dans l’équipe au début, les Slovaques, les Danois, les Allemands et les Suisses s’asseyaient ensemble pour manger. Au fur et à mesure du tournoi, tout le monde était mélangé et nous sommes tous devenus de bons amis. C’était fantastique de nous voir nous rapprocher et devenir une équipe . » parachevait Nielsen, bien triste sitôt le tournoi terminé. L’aventure si unique, restera gravée à tout jamais dans sa mémoire. 

Car en finale, les Européens ont clairement mieux joué sur l’ensemble des deux matchs, que personne n’ose dire le contraire. Mais comme disait si bien l’ailier autrichien Thomas Vanek après le match 1 : « Contre le Canada, bien jouer ne suffit pas, il faut que tout le monde se surpasse ».

Sans être dominateurs, les organisateurs ont finalement réussi à conserver leur trophée, même s’ils furent bousculés de bout en bout par une colonie de légionnaires, qui a perdu sa concentration en toute fin du money time seulement. Tandis que la NHL ne va pas tarder à reprendre ses droits la semaine prochaine, certains auront encore dans la bouche, ce goût amer d’être passé si proche de ce qui paraissait encore impossible au début du mois de septembre. Un grand Bravo à cette team Europe, qui est parvenue à tenir la dragée haute à cette redoutable armada canadienne, invaincue depuis 2010 en match à élimination directe. A signaler le fabuleux doublé Coupe Stanley-Coupe du Monde réalisé cette année par le capitaine et emblématique Sidney Crosby, dont on avait précédemment jasé dans us-full.com.

Les faits saillants du match décisif de la finale :

« Jouer contre le Canada, c’est comme jouer contre une équipe parfaite. » Evgeni Malkin, équipe nationale russe.

*La team Europe était composée de 23 membres de huit pays non qualifiés dont l’Allemagne, la France, la Suisse, le Danemark, la Slovénie, l’Autriche, la Norvège et la Slovaquie. Le drapeau respectif de chacun était mentionné au niveau des épaules. 

(sources NHL.com / Us-full.com)

La voie "rock" du Sting

Hope Solo garde espoir

Bercé par la culture nord-américaine depuis sa tendre enfance, Mehdi a longtemps été journaliste sportif en France et à proximité. Il reste également, un grand passionné de jazz et d'histoire de la musique.
2018
avril
05

Au fil des algorithmes #2

01

Devine qui vient "diner" ?

mars
16

Un soupçon de Louisiane à Toulouse

13

Du Brautigan à toutes les sauces

08

Au fil des algorithmes #1

05

Qui es tu Judah Roger ?

février
25

De l'or dans les crosses

14

Aux 4 coins du Déli Drop

05

Les Aigles ne voleront plus jamais avec les pigeons

janvier
26

Fanny sous le Grammy

21

Les "Kangourous" de la NBA

11

Le Buffalo Bide !

08

The Strokes y sont allés fort d'entrée

2017
novembre
19

Clermont-Ferrand fête la 30e de Jazz en Tête

02

Nicola Jokic, la « Pépite » de Denver

octobre
19

Del Bello nous donne son "hockey"

14

Quelle Bérézina pour les USA !

09

NBA : des Français à tous les étages

septembre
26

Kareem Hunt , nouveau "Chef" de Kansas

10

Sample Time : Quand le Hip-Hop pilla James Brown

juillet
23

Olafur Eliasson fait le MAC

19

Dédé la menace n'a plus peur de personne

12

Tom Tom Club, ou le coup de génie d’une moitié de Talking Heads !

04

50 années d'absence

03

Catch à l'Est

juin
13

Ils en ont plein le dos

06

Le Ghetto Blaster « Us Full Lab » #2

05

Quiz Michael Jordan, ce businessman #1

mai
30

La NASA reprend ses bouffées de chaleur

29

Golden State retourne à la chasse aux Cavs

22

Le "Ghetto blaster" UsFullLab #1

18

Black Hole Seum

16

Quiz Beyoncé Knowles ? #1

15

Le train est arrivé, Cooper s'en est chargé !

12

Même rengaine pour les Capitals

09

Lebron James a choisi la France

avril
20

Chine vs USA : Trump, tigre de papier ?

14

Donald Trump et le Vatican : incertitudes et différends

mars
12

Bientôt les playoffs !

06

Querrey redonne un léger sourire à sa patrie

février
27

Sacré baptême du feu pour Môssieur McCourt

07

A night to remember Mister Brady

05

Alex Morgan, une icône du foot féminin à Lyon

05

Immigration et criminalité: les Etats-Unis vont droit dans le mur

02

Quiz Mc's du hip hop #1

janvier
21

Road to the Superbowl #4: Houston, ils arrivent

19

"Alleycat" cet EP qui a du chien

19

Rencontre avec la photographe Dana Washington

13

Road to the Superbowl #3

12

La course au MVP

10

Quiz "Divas" ou presque #1

07

Road to the 51st Superbowl #2

04

"James Brown on the T.A.M.I Show ! "

2016
décembre
30

Obama : le jour d'après

30

Woods : après les bougies, le charbon !

09

Numz ouvre le bal

08

NBA #Week 6 : embouteillages à l'Est

07

Breakfast à la Française

06

Road to the 51st Super Bowl

02

Carolina Panthers : Pour réchauffer les cœurs

01

Cam Newton : Le Superman de la NFL

01

Charlotte Hornets : Il est l’heure de s’envoler

novembre
24

Quiz "Acteurs d'Hollywood" #1

22

NBA #Week 4 : Les cadors s'envolent

22

Ignacio Piatti : une star sur le tard

21

Muerte a Los Pixies !

20

Quiz "Michael Jackson" #1

18

Road trip entre Montréal & Toronto

16

NBA #Week 3 : Les fossés se creusent

14

"The Shins" enclenchent le 5e

09

Donald Trump vainqueur, le populisme au pouvoir

09

Un bon coup de batte

08

NBA #Week2 : du diesel dans certains moteurs ...

07

Mitchell a osé le Choco-wine

06

Trump / Clinton : démocratie, es-tu là ?

04

Par ici la monnaie !

01

"Une culture avant tout"

01

NBA #Week1 : Fallait vraiment pas être en retard !

octobre
31

Le clown "ricain" a le blues

29

Quiz "Tom Hanks"

27

An 53 après MJ : pourquoi il n'en restera qu'un !

27

La plus new-yorkaise des Californiennes

25

NBA : la playlist de la rentrée #1

23

Lillard lance sa saison avec The Letter O

20

Quiz Malcolm #1

19

Esperanza S, Emily D, peu importe !

19

Ce clin d'oeil au retrogaming

18

Kaepernick ou la reprise de la lutte

17

Ce jour où Coyote a presque obtenu gain de cause

14

Abdul-Jabbar ne doit rien au hasard

13

Matthews dans la légende en un seul match !

12

TAKE FIVE : le standard qui a failli passer à la trappe

11

"Hoops", I did it again !

10

"Five Guys" faudra repasser !

09

Pas touche à l'oseille du Grand-Père !

07

Quiz "Présidents des Etats-Unis" #1

07

Big Mac + Hip Hop = Flop

06

El Guaje poursuit son Eldorado

06

Minnie l'ange des 70's

05

Hope Solo garde espoir

04

Derniers presque Premiers

03

La voie "rock" du Sting

03

Et au final, c'est le pop-corn qui gagne

03

Horry : "Olajuwon le meilleur de tous"

01

Asur mélange volontairement ses pinceaux

01

BLACK LEGEND : les accords Blum-Byrnes

01

Nyne à la recherche du temps perdu

septembre
25

Coltrane/Davis : de l'eau dans le jazz

23

Des studios au terrain !

16

Ils causent aussi "ballon" ces Québécois

13

"Nola" les emballe tous !

09

Serena a dépassé le « Maître »

08

L'Académie des 9

07

Ils sont le "jazz" - Episode 1

05

Kaepernick a crevé l'abcès

août
29

Happy Kobe Bryant Day

21

Quiz Tony Parker

21
Featured Image Placeholder

Merci TP !

16

FOOD PORN : l'intouchable Cronut d'Ansel

juillet
31

Vers une MLS à la sauce « Big Brother » ?

16

Quiz Mc Donalds

juin
13

Crosby a remis la main sur son Précieux

13

Quiz - Géographie des Etats-Unis

mai
23

Obama deux mandats, deux visages

23

Charles Barkley attend toujours son heure