Alex Morgan, une icône du foot féminin à Lyon

Tout pour plaire

05 Fév 2017 - par Mickaël Deneux

Alex Morgan, une icône du foot féminin à Lyon

Tout pour plaire

05 Fév 2017 - by Mickaël Deneux

picto-i-love-this-game

Arrivée sur les bords du Rhône fin décembre, l’internationale américaine arbore les habits d’ambassadrice du Soccer Outre-Atlantique. Plusieurs fois titrées avec la Team USA et joueuse de talent, Alex Morgan est surtout une superstar ultra médiatisée. Recrutée par l’Olympique Lyonnais pour six mois au minimum, elle peut faire basculer les championnes d’Europe en titre dans une autre dimension.

Un numéro qui lui porte bonheur

Un numéro qui lui porte bonheur

Le phénomène Alex Morgan se mesure dès lors qu’on cherche une compilation de ses buts sur Youtube. Avant deux ou trois actions, il n’est pas rare de tomber sur des photos d’elle en bikini. Quand la performance s’allie au sexy.

En ce 20 décembre 2016, l’Olympique Lyonnais et son omnipotent président Jean-Michel Aulas réalisent un coup de maître dans le paysage émergent du football féminin français. Le club rhodanien, triple vainqueur de la Ligue des champions, recrute cette attaquante américaine en provenance de la franchise des Orlando Pride. Une aspiration certaine au changement de cap.

Auréolée de deux titres mondiaux

Il faut dire que les Gones accueillent une véritable égérie du soccer aux États-Unis. Le soccer ? Nom donné au football Outre-Atlantique. L’AOP « Football » étant dévolue au Sport US par excellence, dans une contrée où le Super Bowl fait déjà la loi. La jolie californienne de 27 ans décide de s’exiler pour la première fois et de poser ses bagages en France, afin de s’aguerrir sur le Vieux Continent. Aux États-Unis, Alex Morgan jouit du statut de star, ne serait-ce qu’en vertu de ses performances sportives.

Figure de proue de la sélection US, la native de Diamond Bar totalise la bagatelle de 120 sélections pour 73 buts sous les couleurs de la bannière étoilée.

Une équipe nationale considérée à juste titre comme la meilleure de la planète. Dans sa jeune carrière, l’attaquante affiche une Coupe du Monde et un titre de championne olympique au palmarès. Un CV impressionnant, forcément couplé à des gestes techniques de classe.

C’est donc dans les Côtes d’Armor que la joueuse effectua son baptême du feu avec la tunique de l’Olympique Lyonnais, le 14 janvier 2017 contre Guingamp. Loin de la Floride où elle exprimait il y a peu son talent, c’est sous le crachin breton que la superstar joua sa première rencontre. Elle y réalisa une passe décisive et se procura des occasions sans toutefois trouver le chemin des buts. Gageons que ce n’est qu’une question de temps, l’internationale américaine étant encore en manque de rythme. Pour Lyon, l’essentiel est ailleurs.

Sur le tarmac avec ses nouvelles coéquipières

Sur le tarmac avec ses nouvelles coéquipières

David Beckham au féminin ?

En plus des qualités sportives intrinsèques d’Alex Morgan, l’équipe de la capitale des Gaules intègre dans son effectif un phénomène médiatique. La championne du monde a su parfaitement prendre le virage du foot business et soigne aussi son image, en dehors des prés. Dans son pays, on l’associe systématiquement à son numéro 13 et à son serre-tête rose. La californienne est une égérie pour un bon nombre de marques américaines tels Coca-Cola ou Nike. Avec ces contrats de sponsoring, ses revenus annuels atteignent presque les trois millions de dollars. A titre comparatif, les meilleures joueuses du championnat de France, dont certaines de ses nouvelles coéquipières, émargent à 10 000 euros mensuels…la nouvelle recrue percevra, quant à elle, un salaire mensuel de 25 000 euros.

eq

L’ancienne joueuse d’Orlando a fait l’objet de plusieurs Unes de magazines aux Etats-Unis. Elle a même eu les honneurs de figurer sur la jaquette de la version américaine du jeu vidéo FIFA 2016. Une prouesse au regard de l’intérêt encore mesuré des américains pour le ballon rond. Morgan y est associée à la superstar du football, l’Argentin Lionel Messi. « C’est le David Beckham au féminin » s’était exprimé le président de l’Olympique Lyonnais lors de la signature de l’icône. Il faut dire qu’à l’instar du joueur anglais, Alex Morgan joue à la fois de sa belle gueule et de ses qualités balle au pied pour se faire connaître du plus grand nombre.

En jaquette de FIFA 2016

En jaquette de FIFA 2016

L’aura de la néo-lyonnaise est surtout visible sur les réseaux sociaux où la championne compte près de 2,8 millions de Followers sur Twitter, 3 millions de fans Facebook ou encore 4,5 millions d’abonnés Instagram. Des chiffres vertigineux bien supérieurs aux plus grands joueurs de l’Olympique Lyonnais…masculin.

Un deal gagnant-gagnant

Qu’on ne se méprenne pas, le transfert d’Alex Morgan constitue également un tour de force pour Lyon. Au regard de sa visibilité et de son impact, ce recrutement peut ouvrir les portes du marché américain au club présidé par Jean-Michel Aulas. La joueuse se trouve au cœur d’une stratégie d’expansion d’un club français qui n’a pas fini de grandir.

L’objectif étant de vendre des maillots en dehors de l’Hexagone et qui plus est dans un pays où la pratique du football féminin est fortement répandue.

L’Olympique Lyonnais a d’ailleurs lancé, fin janvier 2017, une web série nommée « Rendez-vous with Alex Morgan », visant à ce que l’idole maintienne un lien étroit avec ses fans de l’autre côté de l’Atlantique.

La section féminine de l’OL est ce qui se fait actuellement de mieux en Europe. Multiples championnes de France (10 titres) et triples vainqueurs de la Ligue des champions, les Rhodaniennes marchent sur la France et l’Europe. Depuis 2007, elles trustent titres sur titres et contribuent activement au développement, tout comme à la médiatisation de la discipline. L’arrivée d’un élément du calibre d’Alex Morgan vise à passer à l’étape suivante : la renommée mondiale.

Pour la star américaine le choix de Lyon est aussi loin d’être anodin. Celle qui a déjà tout gagné au pays a opté pour un challenge européen. L’objectif ? Remporter la Ligue des champions, bien sûr. Avec un éventuel sacre dans cette compétition, la joueuse américaine s’imposerait comme la meilleure du globe. Dans pareille hypothèse, le monde entier sera alors encore plus morgane d’Alex.

(Sources : www.us-full.com)

Immigration et criminalité: les Etats-Unis vont droit dans le mur

A night to remember Mister Brady

A force de squatter les travées du stade Félix Bollaert, à encourager le RC Lens, Mickaël a été frappé du virus "football" dès son enfance. Les médecins ne pourront jamais rien faire pour lui sauf l'envoyer à Toulouse, où sa passion s'est logiquement estompée avec le temps. Journaliste sportif qui n'hésite pas à mouiller le maillot, quitte à rejoindre Barcelone à pied pour y voir du beau jeu, ce spécialiste du web viendra densifier le bloc défensif d'US Full.com.
2018
avril
05

Au fil des algorithmes #2

01

Devine qui vient "diner" ?

mars
16

Un soupçon de Louisiane à Toulouse

13

Du Brautigan à toutes les sauces

08

Au fil des algorithmes #1

05

Qui es tu Judah Roger ?

février
25

De l'or dans les crosses

14

Aux 4 coins du Déli Drop

05

Les Aigles ne voleront plus jamais avec les pigeons

janvier
26

Fanny sous le Grammy

21

Les "Kangourous" de la NBA

11

Le Buffalo Bide !

08

The Strokes y sont allés fort d'entrée

2017
novembre
19

Clermont-Ferrand fête la 30e de Jazz en Tête

02

Nicola Jokic, la « Pépite » de Denver

octobre
19

Del Bello nous donne son "hockey"

14

Quelle Bérézina pour les USA !

09

NBA : des Français à tous les étages

septembre
26

Kareem Hunt , nouveau "Chef" de Kansas

10

Sample Time : Quand le Hip-Hop pilla James Brown

juillet
23

Olafur Eliasson fait le MAC

19

Dédé la menace n'a plus peur de personne

12

Tom Tom Club, ou le coup de génie d’une moitié de Talking Heads !

04

50 années d'absence

03

Catch à l'Est

juin
13

Ils en ont plein le dos

06

Le Ghetto Blaster « Us Full Lab » #2

05

Quiz Michael Jordan, ce businessman #1

mai
30

La NASA reprend ses bouffées de chaleur

29

Golden State retourne à la chasse aux Cavs

22

Le "Ghetto blaster" UsFullLab #1

18

Black Hole Seum

16

Quiz Beyoncé Knowles ? #1

15

Le train est arrivé, Cooper s'en est chargé !

12

Même rengaine pour les Capitals

09

Lebron James a choisi la France

avril
20

Chine vs USA : Trump, tigre de papier ?

14

Donald Trump et le Vatican : incertitudes et différends

mars
12

Bientôt les playoffs !

06

Querrey redonne un léger sourire à sa patrie

février
27

Sacré baptême du feu pour Môssieur McCourt

07

A night to remember Mister Brady

05

Alex Morgan, une icône du foot féminin à Lyon

05

Immigration et criminalité: les Etats-Unis vont droit dans le mur

02

Quiz Mc's du hip hop #1

janvier
21

Road to the Superbowl #4: Houston, ils arrivent

19

"Alleycat" cet EP qui a du chien

19

Rencontre avec la photographe Dana Washington

13

Road to the Superbowl #3

12

La course au MVP

10

Quiz "Divas" ou presque #1

07

Road to the 51st Superbowl #2

04

"James Brown on the T.A.M.I Show ! "

2016
décembre
30

Obama : le jour d'après

30

Woods : après les bougies, le charbon !

09

Numz ouvre le bal

08

NBA #Week 6 : embouteillages à l'Est

07

Breakfast à la Française

06

Road to the 51st Super Bowl

02

Carolina Panthers : Pour réchauffer les cœurs

01

Cam Newton : Le Superman de la NFL

01

Charlotte Hornets : Il est l’heure de s’envoler

novembre
24

Quiz "Acteurs d'Hollywood" #1

22

NBA #Week 4 : Les cadors s'envolent

22

Ignacio Piatti : une star sur le tard

21

Muerte a Los Pixies !

20

Quiz "Michael Jackson" #1

18

Road trip entre Montréal & Toronto

16

NBA #Week 3 : Les fossés se creusent

14

"The Shins" enclenchent le 5e

09

Donald Trump vainqueur, le populisme au pouvoir

09

Un bon coup de batte

08

NBA #Week2 : du diesel dans certains moteurs ...

07

Mitchell a osé le Choco-wine

06

Trump / Clinton : démocratie, es-tu là ?

04

Par ici la monnaie !

01

"Une culture avant tout"

01

NBA #Week1 : Fallait vraiment pas être en retard !

octobre
31

Le clown "ricain" a le blues

29

Quiz "Tom Hanks"

27

An 53 après MJ : pourquoi il n'en restera qu'un !

27

La plus new-yorkaise des Californiennes

25

NBA : la playlist de la rentrée #1

23

Lillard lance sa saison avec The Letter O

20

Quiz Malcolm #1

19

Esperanza S, Emily D, peu importe !

19

Ce clin d'oeil au retrogaming

18

Kaepernick ou la reprise de la lutte

17

Ce jour où Coyote a presque obtenu gain de cause

14

Abdul-Jabbar ne doit rien au hasard

13

Matthews dans la légende en un seul match !

12

TAKE FIVE : le standard qui a failli passer à la trappe

11

"Hoops", I did it again !

10

"Five Guys" faudra repasser !

09

Pas touche à l'oseille du Grand-Père !

07

Quiz "Présidents des Etats-Unis" #1

07

Big Mac + Hip Hop = Flop

06

El Guaje poursuit son Eldorado

06

Minnie l'ange des 70's

05

Hope Solo garde espoir

04

Derniers presque Premiers

03

La voie "rock" du Sting

03

Et au final, c'est le pop-corn qui gagne

03

Horry : "Olajuwon le meilleur de tous"

01

Asur mélange volontairement ses pinceaux

01

BLACK LEGEND : les accords Blum-Byrnes

01

Nyne à la recherche du temps perdu

septembre
25

Coltrane/Davis : de l'eau dans le jazz

23

Des studios au terrain !

16

Ils causent aussi "ballon" ces Québécois

13

"Nola" les emballe tous !

09

Serena a dépassé le « Maître »

08

L'Académie des 9

07

Ils sont le "jazz" - Episode 1

05

Kaepernick a crevé l'abcès

août
29

Happy Kobe Bryant Day

21

Quiz Tony Parker

21
Featured Image Placeholder

Merci TP !

16

FOOD PORN : l'intouchable Cronut d'Ansel

juillet
31

Vers une MLS à la sauce « Big Brother » ?

16

Quiz Mc Donalds

juin
13

Crosby a remis la main sur son Précieux

13

Quiz - Géographie des Etats-Unis

mai
23

Obama deux mandats, deux visages

23

Charles Barkley attend toujours son heure